';

APPELS DE TEXTES

ON VEUT VOUS LIRE

Thème : Jalousie
Date de tombée : 11 janvier 2020

Entre 1871 et 1873, les poètes Paul Verlaine et Arthur Rimbaud ont entretenu une relation amoureuse marquée par le scandale et la violence. Âgés respectivement de vingt-sept et de dix-sept ans au moment de leur rencontre, les deux hommes ont rapidement commencé à s’écrire des lettres enflammées et à s’afficher ensemble. Mathilde Mauté, l’épouse de Verlaine, était alors enceinte de leur premier enfant. Fuyant les obligations familiales et les railleries de leur cercle littéraire, les amants homosexuels s’éclipsent quelques mois en Angleterre avant de mettre le cap sur la Belgique. Là, à Bruxelles, se déroule la dispute qui met un terme à la relation des deux poètes. Après que Rimbaud lui annonce son intention de le quitter, Verlaine, fou de jalousie, sort se saouler et achète un revolver de poche. En rentrant à la chambre, il tire sur son jeune amant et le blesse au poignet. On incarcère Verlaine le jour même, le condamnant à deux ans de prison autant pour des motifs de tentative de meurtre que de pédérastie. Dans un poème intitulé Contre la jalousie, Verlaine a plus tard écrit ceci : « Méfiez-vous quand elle dort : / C’est le tigre et non plus le chat. / Elle mord bien quand elle mord. / C’est le chien enragé ! / Crachat » La preuve que la jalousie est vile mais que parfois, dans sa laideur, elle inspire. La revue Zinc cherche des nouvelles, essais, récits, poèmes et illustrations pour son spécial « Jalousie ». Si, comme Verlaine, la jalousie allume une flamme créatrice en vous, envoyez-nous vos productions par courriel à : revuezinc@gmail.com. Les textes doivent compter au maximum 5 000 mots. Toutes les soumissions doivent inclure une notice biographique et de votre adresse postale.

SOUMETTRE UN TEXTE
Appels de textes