';

Un lieu où art, lettres et culture se rencontrent APPEL DE TEXTES

NUMÉRO 55 SPÉCIAL LIEUX HANTÉS

L’on raconte que dans les couloirs de la tour de Londres, on peut entendre le cri que pousse encore Anne Boylen. La chair de poule vous prend particulièrement lorsque vous visitez les pièces où sont exposées, comme une collection macabre, les anciennes machineries de torture ayant servi à asseoir sur le trône britannique un roi aussi paré du rôle de représentant divin. Les yeux noirs et impénétrables d’Anne Boylen, dont le titre de reine ne perdura que mille jours, font encore aujourd’hui vaciller les bougies de Tower Green, où sa tête a roulé.

289
Collaborateurs actifs
558
Articles publiés
17
Années d'existence
Découvrez la culture émergente

La revue Zinc est née à Montréal dans le quartier historique des imprimeurs, qui portait le nom de « butte du papier » (Paper Hill) à la fin du 19e siècle. Zinc aborde des sujets culturels du point de vue des nouvellistes, écrivains et poètes émergents. Notre mandat consiste à inspirer et faire progresser les réalisations artistiques en construisant un pont entre la culture populaire, l’art et la littérature

CONVERSATIONS

Conversations Zinc : Marie-Ève Thuot

«L’architecture de mon roman est construite comme des variations sur un ensemble de thèmes et de motifs. Les confettis sont un des motifs structurants. Il s’agit d’un symbole dont on apprend le sens dans la dernière partie du livre.

Comment devient-on écrivain?  Conversation avec Yvon Rivard.

Né en 1945 à Sainte-Thècle en Mauricie, Yvon Rivard a étudié à La Sorbonne, à Aix-en-Provence et à l’université McGill. Il a enseigné la littérature à McGill durant 35 ans, en particulier la création littéraire.

Maxime Olivier Moutier parle de subversion

Zinc | Conversations | Maxime Olivier Moutier from Revue Zinc on Vimeo. Laurence Gough et Maxime Olivier Moutier se sont retrouvés au Musée Redpath – Université McGill sous prétexte de