';
NUMÉRO 43 SPÉCIAL FEU

Des traditions celtiques aux traditions taoïstes, nombreux sont les rituels de purification par le feu. En Irlande, par exemple, les druides allumaient jadis des brasiers au premier mai, entre lesquels ils faisaient passer le bétail pour le préserver des épidémies pendant la saison estivale. On disait des incendies des champs, caractéristiques des cultures agraires, qu’ils servaient à faire se parer la terre d’un manteau vert de nature vivante. Le feu, fécondant et illuminateur, a aussi son pendant sombre : sa fumée obscurcit et étouffe. Il dévore, détruit. On peut châtier par le feu. On peut souhaiter de quelqu’un qu’il brûle dans les feux de l’enfer. C’est sa complexité qui nous intéresse. À l’occasion de ce numéro spécial « Feu », nous vous proposons des récits aux chatoiements irrésistibles ou au potentiel destructeur. Feux de camp, feux de veille et feux de l’amour, incendies et braises mourantes, à vous de voir ce qui vous allume. Découvrez des textes de Daphné B., Yoan Lavoie, Julie Bosman, Soline Asselin, Brigitte Vaillancourt, Marie Darsigny, Laurence Gough, Bertrand Busson et Jason Roy. Daniel Grenier nous offre un entretien avec Judy Quinn.
 

Ce numéro est magnifiquement illustré par Toni Hamel. Ironie, mensonge, trahison, dualisme, ses œuvres sont les miroirs déformants des conséquences de nos comportements. Ici, des imposteurs transforment en zèbre un cheval blanc. Là, des hommes en sarrau bleus tentent d’attraper des girafes avec des filets à papillons. Tout, dans ses œuvres, est un effet de mise en scène. De scénarisation. On raconte des histoires inspirées par un titre, on plonge dans la satire des mœurs humaines. On dépeint les conséquences de ces dernières sur l’environnement, du canard en caoutchouc comme seul survivant des oiseaux aquatiques, jusqu’aux peintres en bâtiment devant s’attaquer à la pelouse pour ramener un peu de verdure sur le continent en passant par un volcan qui crache son feu sur un pays de glace.

 

EN SAVOIR PLUS     ACHETER

289
Collaborateurs actifs
472
Articles publiés
13
Années d'existence
Une revue
trimestrielle

La revue Zinc est née à Montréal dans le quartier historique des imprimeurs, qui portait le nom de « butte du papier » (Paper Hill) à la fin du 19e siècle. Aujourd’hui, Zinc habite la place d’Youville à Montréal, à l’emplacement même où coulait la petite rivière Saint-Pierre devenue souterraine.

ACTUALITÉS

Soyez à l’affût des dernières nouvelles

En Islande, 1 habitant sur 10 a déjà écrit un livre

Le déluge islandais Par Bertrand Busson Illustration par Cluca Si l’on pouvait obtenir quelque chose par les larmes en Islande… disait Laxness. Mais les larmes d’Islande se perdent, emportées par

Lire la suite
Comment devient-on écrivain?  Conversation avec Yvon Rivard.

Conversations Zinc | Yvon Rivard from Revue Zinc on Vimeo. Né en 1945 à Sainte-Thècle en Mauricie, Yvon Rivard a étudié à La Sorbonne, à Aix-en-Provence et à l’université McGill.

Lire la suite
Maxime Olivier Moutier parle de subversion

Zinc | Conversations | Maxime Olivier Moutier from Revue Zinc on Vimeo. Laurence Gough et Maxime Olivier Moutier se sont retrouvés au Musée Redpath – Université McGill sous prétexte de

Lire la suite
Appels de textes